Courrier du Bunker

Courrier du Bunker

www.youngpods.ch
+++ Lettres ouvertes en temps de confinement +++ Remettons un peu de douceur, de malice, voire d’enchantement dans nos vies confinées, en écrivant une lettre à un objet de notre quotidien (re)devenu soudainement très important dans ce contexte parti


MERCIS!!!
May 12 • 1 min
Merci, merci, merci! Vos courriers du bunker ont fait BOUM dans nos coeurs. Nous vous souhaitons maintenant une bonne sortie progressive. Portez-vous bien et à bientôt!
Roberta
May 8 • 3 min
C’EST LA DERNIÈRE LETTRE DU BUNKER… Roberta y salue l’attention à toute épreuve de son amie électroménagère, tout en se moquant gentiment de son appétit un peu délicat.
Lettre d’Edy
May 7 • 4 min
Imaginez que vous retombez sur une série de clichés, ultimes témoins d’une histoire passée… C’est ce qui est arrivé à Edy et voici le rituel particulier qu’il leur a réservé.
Kami
May 6 • 3 min
Kami déjeune chaque matin devant la fenêtre et contemple le champ, les arbres, le ciel par-dessus son bol. Et s’échappe en rêveries…
Nathalie
May 5 • 2 min
Chaque matin, un paysage s’anime entre ses mains. Y flottent des rêves et des souvenirs qui amènent Nathalie délicieusement loin.
Christian
May 4 • 3 min
Christian s’évade sur des chemins de terre, sous les cimes altières d’une forêt de montagne et respire cet air tout vert… grâce à ce délicat spécimen conservé précieusement dans son salon.
Manon
May 3 • 3 min
Quand on aime autant, c’est pour la vie! Manon redécouvre les plaisirs d’une relation qu’elle chérit depuis toujours et qu’elle avait, mystérieusement, un peu oubliée jusqu’à récemment.
Lettre d’Alice
May 2 • 2 min
Entre école à la maison et moments précieux en famille, la jeune Alice vit plutôt bien son confinement. Mais ses amis lui manquent. Elle cherche alors d’autres compagnons; hélas, ils ne parlent pas le même langage…
Philippe
May 1 • 4 min
Philippe retrouve le plaisir et le sens de gestes si élémentaires, ancestraux, nourriciers et remet littéralement de la vie dans sa cuisine.
Lettre d’Andrea
Apr 30 • 3 min
Ce grand rond s’étire dans presque tout le carré du salon. Quelle aubaine en temps de confinement! Andréa s’y ébat en toute liberté de mouvement.
Louise Anne
Apr 29 • 3 min
Louise Anne suit Marie dans toutes les pièces de son appartement et même jusqu’à la cave. Scrupuleusement, passionnément, puis obsessionnellement… jusqu’au point de rupture.
Julia
Apr 28 • 2 min
C’est un instrument en apparence très plat, mais Julia entretient avec lui une relation profonde, émotionnelle, multi-dimensionnelle.
Sophie
Apr 27 • 3 min
Nouvelle star de la cuisine de Sophie, Sibir ne se la joue par trop diva. Et reçoit avec bienveillance et générosité les visites empressées de toute la smala.
Nada
Apr 26 • 3 min
Pas à pas… Nada retrouve progressivement sa liberté et sa curiosité avec ses pieds tout bariolés.
Miranda
Apr 26 • 4 min
Chaque jour, Miranda le quitte… mais bien à contrecoeur! Et elle n’a alors qu’une obsession: retrouver dans quelques heures sa douceur, sa chaleur, et son côté protecteur.
Martine
Apr 25 • 3 min
Il y a de la vie et de la couleur dans le salon de Martine avec ce nouveau sofa qui bouscule l’ordre établi. Et qui parfois embarque mère, fils et chats dans des voyages presque extraordinaires.
Delphine
Apr 25 • 3 min
Entre ses deux oreilles, Madame rêve… et vit. Grâce à ce fidèle accessoire qu’elle porte en diadème, Delphine reste toute proche des voix, des souffles, des rumeurs, des sons et des silences du monde extérieur.
Claude-Hubert
Apr 24 • 2 min
La lumière vole en éclats dans l’appartement de Claude-Hubert et il adore ça. Oh oui, comme il aime contempler ces milles reflets qui métamorphosent ses espaces, tels une foule de lanternes magiques très proustiennes.
Sarah
Apr 24 • 3 min
Sarah prend soin de sa plante: au-travers de cette petite amie à feuilles, elle crée des liens qui vivent, qui poussent, qui fleurissent… bien au-delà de l’espace confiné.
Marion
Apr 23 • 3 min
Elle n’a qu’une envie, faire l’école buissonnière. En ces temps en huis-clos, quelle transgression! La petite piqûre de culpabilité en sourdine la fait s’attabler.
Martine
Apr 23 • 3 min
C’est l’histoire d’un couple muet qui charrie avec lui des airs de Sicile. Opéra, peinture, cinéma, littérature tout un monde.
Valérie
Apr 22 • 3 min
La relation que Valérie entretient avec cet objet au féminin ne date pas d’hier, d’ordinaire, toutes deux s’accompagnent partout. En ce moment «partout» c’est chez soi, alors cette amie distillant sa lumière douce et au contenu littéraire infini enchante…
Juliette
Apr 22 • 4 min
Tout est permis. Tout est ouvert. Tout est libre. Tout imaginable grâce à ce duo inséparable que chérit Juliette. Un voyage au coeur du murmure encré des mots, danse infinie sur la peau du papier.
Pacôme
Apr 21 • 3 min
Depuis son balcon, Pacôme retrouve sa pétulance en arrosant le quartier d’un joyeux tempo débridé.
Pierrette
Apr 21 • 2 min
C’est l’heure de la balade: Pierrette sort son drôle d’animal au cou ondulant qui, glouton, promène son bec dans chaque recoin. Parfois, ce sont nos objets les plus ordinaires qui nous offrent de salutaires respirations/aspirations.
Carina
Apr 20 • 3 min
13 mars, Carina assiste impuissante au départ survolté de Tonin. Aujourd’hui, elle lui dit au revoir et médite sur ces objets — parfois oubliés au fond d’un placard — qui sont les porteurs insoupçonnés de morceaux de notre histoire.
Lettre d’Alessandra
Apr 20 • 2 min
Compositions matinales: tout est question de texture, de garniture, de structure et de confiture. Alessandra croque à pleines dents dans ces petits plaisirs quotidiens qui collent aux doigts et à la mémoire.
Lettre d’Alexandra
Apr 19 • 3 min
Se coucher, se lover, s’étirer langoureusement ou passionnément. Parfois gémir de ce doux supplice. Parfois soupirer de satisfaction. And repeat. Son objet fétiche est un cadeau qu’Alexandra n’aurait pas osé s’offrir mais, dans l’intimité du confinement,…
Sandra
Apr 18 • 3 min
Cette lettre est une ode à ces voix qui chaque jour animent son chez soi. Sandra célèbre la propagation d’ondes aussi vitales que celles d’une fleuve vivant, nourricier et connecteur.
Nadja
Apr 17 • 3 min
Nadja entretient un dialogue en demi-teintes avec un compagnon de captivité trop lisse et pas assez prolixe. Saura-t-elle lui arracher le sourire qui lui permettra de se reconnecter à elle-même et aux autres?
Florence
Apr 15 • 3 min
Florence nous parle de sa théière jaune et en fait sortir avec génie tout un monde vivant, débordant, curieux, gourmand, inspiré et inspirant. Vous prendrez bien une tasse de thé?
Patrick
Apr 13 • 2 min
Patrick image sa perpétuelle conquête de territoires proches et lointains, concrets et symboliques avec cet objet qui le suit (ou le précède) partout… Une lettre à savourer les oreilles et les yeux grands ouverts.